Activités du SAA

Le programme du salon s’articule autour des volets ci-après :

Le volet scientifique

Pendant toute la durée du Salon, les participants, les professionnels et les principaux acteurs du secteur échangeront sur des thèmes à la fois spécifiques et transversaux au secteur de l’automobile, à travers :

Des conférences

Des ateliers

Des panels


Les expositions

Le salon propose un espace d’exposition sur un site aménagé de plus de 8 hectares et concernera tous les aspects de la filière Auto/Moto.
Dans son agencement, le Salon de l’Automobile d’Abidjan, présentera :

Un espace aménagé pour la restauration de plus de 800 m²
Des stands clés en main sous chapiteau, àpd de 9 m2 et des stands nus sur mesure àpd de 100 m²
Un espace aménagé pour le Marché de la Mécanique, de plus de 600 m²


Un espace non couvert pour accueillir les poids lourds, les divers engins motorisés et une piste d’essai aménagée
L’espace “Conférence Center”, sous chapiteau, de plus de 1800 m², comportant des salles polyvalentes pour les conférences, les ateliers et les panels
Trois grands chapiteaux climatisés, de plus de 8 000 m² pour l’exposition et la promotion des véhicules de particuliers


Pour permettre de découvrir la richesse et la diversité du monde de l’automobile, le SAA 2019 est organisé en 5 espaces ou pôles d’exposition, réservés aux sponsors et exposants, selon leur activité. Ce sont :

Le Pôle Institutionnels et Sponsors

(Sous chapiteau)

Le Pôle Concessionnaires

(Sous chapiteau)

Le Pôle Equipementiers

(Sous chapiteau)

Le Pôle Entretient & Mécanique

(Sous chapiteau)

Le Marché de la Mécanique

(Hors chapiteau)


Les animations et activités

Outre les expositions et l’espace aménagé du marché de la mécanique, il y aura pendant le salon, diverses animations et des jeux, ainsi qu’un espace Trucks et une piste d’essai de véhicules, des animations autour des marques, plusieurs stands de restauration et de rafraichissement.

Devenir exposant

Associer votre image au plus grand évènement pour la promotion de l’automobile en Afrique sub-saharienne, c’est profiter de nombreuses retombées